All posts in “Reposeurs”

dans rame

Qui paie la pub ???

Tapis roulant à Montparnasse TB

La pub nous fatigue tous !!!

Les reposeurs repartent à l’assault du métro parisien !

Yvan calicot TB

Si je le fais, tu peux le faire !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Parce qu’il y en a marre de la publicité sexiste à longueur de métro !!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Agissons contre la pub facilement sans changer notre quotidien

P6160385bis

Reposons dans le métro parisien contre la manipulation publicitaire ! (Source anonyme)

Soutien aux reposeurs depuis Orléans !

Soutien aux reposeurs depuis Orléans !

Soutien d’un reposeur depuis le Japon !

repos jpn

L’opération des Reposeurs monte en puissance !

Bilan de la journée du dimanche : plus de 45 stations ont été diversement ornées de papiers (contre 30 hier samedi). Nous continuons d’accueillir de nouveaux reposeurs à Edmond-Michelet, qui, le plus souvent, n’ont jamais participé à une action anti-publicitaire.

Propos entendus ce dimanche:
– Alors que deux reposeurs posaient à Saint-Lazare un calicot et des papillons, un homme hilare, proche de la soixantaine, leur dit : « Je suis complètement d’accord avec vous (rire). Il faut que je vous dise que j’ai travaillé chez un afficheur comme commercial. J’étais notamment chargé de recenser les détournements d’affiches que nous étudiions ensuite de près avec les annonceurs (rire). Je travaillais en Suisse, je suis suisse. Bien sûr que je vais aller voir votre site et signer la pétition (rire). »
– Après avoir mis des papillons sur les petites affiches qui se trouvent dans les rames, en bout de wagon, un reposeur va s’asseoir à l’une des rares places assises qui restaient. Il découvre alors qu¹une jeune femme,
joliment habillée en tenue d’été, à côté de lui, est en train de prendre en photo les papillons avec son brûle-cerveau (téléphone mobile). Un échange aussi agréable qu’intéressant s’ensuit avec cette sympathisante durant sept-huit stations. Comme quoi !

Que faire ?

–   Si tu es branché sur des réseaux sociaux, ou si tu connais des personnes
qui le sont, y envoyer la vidéo amusante des Chaposeurs.

Vidéo à diffuser dans vos réseaux sans modération !

http://vimeo.com/67521640
– Ecrire soi-même chez soi des papiers ; des modèles figurent sur le site www.reposeurs.eu.org
– Acheter un rouleau de ruban adhésif “Magic invisible” (avec un dévidoir), c’est nécessaire pour que tes poses de papiers soient non dégradantes.
– Signer et faire signer la pétition en ligne, elle est superbe :
www.reposeurs.eu.org


– Venir aux rendez-vous place Edmond-Michelet (entre le centre Beaubourg et le boulevard de Sébastopol). Le prochain est mardi 18 juin, à 18 h 30, voir le site.

C’est lundi matin (17 juin) qu’a lieu la conférence de presse des Reposeurs.
Le prochain bulletin parlera des retombées médiatiques à la suite de cette conférence de presse.

Nous sommes conscients que tu fais aussi ce que tu peux pour que l’action des Reposeurs soit un joyeux succès. Merci pour ton aide, où que tu habites.

Prochain bulletin d’information : mardi 18 juin, en soirée.

NB : Si tu poses des papiers pour la première fois dans le métro, lis bien sur le site les consignes. Pour le cas où la police t¹interpellerait, regarde bien la vidéo « Police » pour savoir quel comportement adopter.
Aucun reposeur n¹a encore payé la moindre amende, ce n’est pas un hasard. Sois cordial, présente ta carte d¹identité et ton titre de transport (indispensable!) avec le sourire, explique que tu n’as commis aucune dégradation en posant des papillons ou d’autres papiers, et d’ailleurs tu les retires délicatement devant le policier, du coup surpris. S’il te fait un petit sermon en te disant de ne pas recommencer, que cela pourrait te coûter cher, tu écoutes. Le rôle du policier est de te faire peur. Tu écoutes, il te redonne ta carte d’identité. Ne jamais signer un papier rempli par un policier, c’est ton droit. Si tu te fais interpeller par un policier, tu peux te rappeler alors que même Gandhi et Martin Luther King ont eu parfois, eux aussi, les chocottes devant des policiers. La non-violence s’apprend dans l’action.